Devenir propriétaire devient inabordable : Le point sur les solutions

Une récente étude d’Empruntis révèle qu’il faut gagner en moyenne 4500 € net par mois pour acquérir un bien immobilier d’une valeur moyenne  de 220 387 €. Il est évident que ce revenu net est bien supérieur au salaire médian en France ( 1 675 €), et qu’il constitue un obstacle de taille pour de nombreux Français.

solutions assurancesA revenu plus bas, il faut choisir des biens moins attractifs ou choisir de rallonger son prêt pour parvenir à un niveau d’endettement acceptable par les banques. Le seuil de taux d’endettement accepté par les banques oscille entre 30% pour les revenus modestes et 35% pour les revenus confortables présentant un reste à vivre élevé.

La situation personnelle de chacun (divorces, familles isolées, précarité, etc.) plus conjoncture de crise économique tend à rendre les conditions encore plus difficiles pour les primo acquérants. L’âge moyen des aquéreurs augmente en conséquence pour atteindre aujourd’hui 37 ans.

Négociez votre prêt avec les courtiers

Les taux d’intérêts sont historiquement bas aujourd’hui. Cela permet de rallonger votre durée de prêt et baisser vos mensualités sans être fortement pénalisé. Les courtiers spécialistes sont les mieux placés pour vous aider à trouver les meilleures banques compte tenu de votre situation. Vous pourrez sans doute réduire vos mensualités ou rallonger la durée de votre prêt dans de bonnes conditions.

Privilegiez la délégation d’assurances auprès de votre assureur

Ne négligez pas le coût de votre assurance prêt. Vous pouvez économiser beaucoup d’argents en négociant votre assurance prêt ou en le renégociant dans le cas d’un rachat de prêt.

La loi Lagarde vous autorise à exiger la délagation d’assurances, en choisissant d’une part la meilleure banque pour votre prêt et le meilleur assureur pour votre assurance emprunteur. Vous découvrirez qu’il est possible de faire d’importantes économies sur les deux plans.

Faites des économies en réduisant le coût de vos assurances

Qu’il s’agisse de mutuelle santé, d’assurance auto, d’assurances habitation, il est possible de faire des économies en choisissant les contrats les plus ajustés à vos besoins et les plus performants du point de vue qualité-prix. Si vous additionnez tous vos contrats d’assurances, vous découvrirez probablement que vos cotisations d’assurances dépassent plus de 2 000 euros par an, en particulier pour les familles. Dans ces conditions, il est tout à fait normal de faire un point régulièrement et de vérifier si vos contrats sont toujours compétitifs et adaptés à vos besoins. En faisant 50 euros d’économies par mois, vous faites plus de 600 € d’économies par an. Voici une bonne raison pour y voir clair. Nous sommes courtiers en assurances et nous pouvons vous conseiller sur chacun de vos besoins d’assurances. C’est gratuit. Profitez-en !